Où nous sommes

Riad Le Coq Fou
44, Derb Assabane – Marrakech Medina
Tel: +212 524 389839 – Housekeeper:
e-mail: eliriad@gmail.com

Riad Le Coq Berbère
37, Derb Assabane – Marrakech Medina
Tel: +212 524 384057
e-mail: eliriad@gmail.com
Housekeeper: BACHIR Tel. +212 666 410323

Comment arriver au Riad

En taxi, arriver à la Place Riad Laarouss (prononcer laaroos), à l’angle avec la Pharmacie Populaire, conti- nuer à pieds la rue Riad Laarouss.
A environ 150 mt sur votre droite vous trouverez Derb Assabane. Le Coq Fou est au n°44, le Coq Berbère au n°37.
Autrement nous disposons d’un service de navette aéroport-Riad, pour un coût total de 15€ jusqu’à 4 per- sonnes (18€ jusqu’à 7 personnes).

Contacts

* Champs obligatoires

Les données saisies dans ce formulaire seront utilisées uniquement dans le but de fournir les informations demandées et seront traitées avec une confidentialité maximale, en pleine conformité avec la législation actuelle sur la vie privée, et donc ne seront pas divulguées à des tiers, sans votre consentement explicite.


Transferts de l’aéroport

Transferts de l’aéroport de Marrakech au Riad (place RIAD LAAROUSS) jusqu’à 4 personnes 15€ (18€ de nuit) Plus de 5 personnes 18€ (25€ de nuit).
Au delà d’un séjour de 4 nuits au Riad, le transfert de/vers l’aéroport est gratuit.
Transferts de l’aéroport de Casablanca au Riad (minibus de 7 places avec air conditionné) 110€ pour tout le minibus.

Comment arriver à la Place Jem El Fna

Depuis le Riad pour arriver à la Place Jem El Fna : sortir de la ruelle et au croisement tournez à droite dans la rue Sidi Abdel Aziz. Sur votre gauche, à vingt mètres de distance, la crémerie Ouzoud signalée par une enseigne la vache qui rit, vous pouvez y goutter un excellent yaourt aux pistaches à moins d’un euro. Si vous continuez encore pendant 200 mètres environ, vous arrivez à une petite place, sur la droite sont installés des boutiques d’artisans ébénistes.
Vous devez continuez et dépasser le portail de droite, puis passer le long du mausolée de Sidi Abdel Azz, un des 7 saint patron de Marrakech. C’est un lieu interdit aux non musulmans, mais jeter un coup d’oeil à l’intérieur au travers des grilles est habituellement toléré. Chemin faisant vous trouvez une petite boutique tenue par des artisans africains, une des plus fournis de la Medina. Continuez en suivant la voie couverte de canettes pendant une centaine de mètres jusqu’à arriver au croisement, sur votre droite vous trouvez la route pour Dar El Bacha : la rue des antiquaires.
Toujours tout droit, passez sous 2 petites arches, vous êtes rue de Mouassine. Tout de suite à gauche vous trouvez une petite boutique de bijoux touareg qui s’appelle Samadarmazanat, certains des bijoux exposés sont très anciens. Tout de suite après la minuscule Galerie Le Coeur blanc avec ces petits tableaux très mignon et surtout très spécial, continuez encore une centaine de mètres, puis sur votre gauche : le Café Arabe, un point de repère important de la Medina.
En face : le bazar la Fontaine, avec son très grand choix de céramiques, fontaines, lanternes et objets en fer forgé, qui, sur demande expédie également en France. Si par contre vous êtes plutôt intéressé par les vêtements, sacs, colliers, sandales et babouches qui unissent tradition et modernité, dans le même magasin au 2ème étage, vous trouvez Aziz, le fantastique et très sym- pathique auteur de ces mêmes articles. Juste avant d’arriver à la fontaine Mouassine la promenade continue dans une ruelle couverte d’une voûte faite de lamelles de bois. Sur la petite place tournez à droite, sous une autre arche.
Maintenant, si vous êtes passionné de vieilles affiches publicitaires imprimées sur étain, vous serez sans aucun doute attirés par une minuscule boutique qui en a de toutes sortes. Les prix sont élevés, mais l’oc- casion en vaut la peine. A partir de là en tournant à gauche après environ 20 mt, vous êtes dans le coeur du souk, vous pouvez alors commencer à entendre le murmure de la Place. Il vous suffit juste de suivre la foule. Si vous êtes parmi ceux qui ne savent pas résister devant la tentation de retourner au pays avec un tapis, nous vous signalons, parmi les nombreuses adresses que vous trouvez après avoir dépasser le kiosque de la Fnaque Berbère, une librairie avec les volumes légendaire ACR des Orientaliste. Le magasin s’appelle Art Akhnif, au numéro 6 du Fhal chidmi Mouassine, et nous vous le signalons pour ses prix honnêtes, la qualité de ses tapis et, last but not least, la disponibilité et la gentillesse de son propriétaire, Mubarak, qui vous soi- gnera encore plus si vous lui dite que vous le connaissez au travers du site internet du Riad.